Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
La dentelle aux fuseaux.Cuisine et petit bricolage

dentelle et cuisine

La dentelle aux fuseaux.Cuisine et petit bricolage

la vie à tout prix

com

 

 

Cet article est consacré à une amie,
une amie dont j'apprécie la bonne humeur , sa joie de vivre.
Elle s'est battue contre le mort une première fois,
 l'a vaincue, mais cette dernière est sournoise et s'est cachée
dans un recoin pour mieux réapparaître plusieurs années plus tard.
La revoici qui la frôle de nouveau.
Comment expliquer ce que cette amie ressent ?
C'est impossible, mais pourtant imaginable.
Elle se dit " si je ne m'en sortais pas cette fois-ci, que deviendraient mes enfants,
ils sont si jeunes. Et mon mari, comment ferait-il, lui dont la douleur et le chagrin meurtrissent son corps.
J'aime la vie mais comment le crier, un sanglot étouffe ma voix et je n'ose tout dévoiler à ceux qui me sont chers.
Sache mon amie, que je pense à toi et que tu peux compter sur mes prières.
Les larmes coulent le long de mes joues en pensant à ton calvaire.
Unissons nos prières pour que sa douleur soit moins grande et qu'elle sache qu'elle n'est pas seule

Print
Repost

Commenter cet article

thudie 21/05/2008 09:57

je prierai pour vous deux bisous

devines 19/05/2008 09:13

je ne connais pas ton amie, mais fais lui savoir que je pense très fort à elle. Courage!!! Gros bisous

brigittek 20/05/2008 09:40


Merci à toutes pour votre soutien moral.


Chantal 18/05/2008 22:10

Je ne sais que dire face à cette situation si dure à vivre pour les parents et les ami(e)s...Je prierai pour ton amie et tous ses proches...BisesLa Suissesse

Emmanuelle 18/05/2008 14:36

Je vis trop souvent dans le cadre de mon métier ces situations difficiles . Ces jeunes mamans ont beaucoup d'énergie et un but pour survivre . Parfois l'espoir, le moral font la difference et permettent de surmonter les épreuves de la maladie. Beaucoup de courage à ton amie et merci de la soutenir. L'amitié fait aussi partie du traitement . Bises

jauneyris 18/05/2008 13:46

je compatis bien  sincèrement, mon  exercice professionnel me  fait cotoyer  trop  souvent   ces situations, courage,  courage,   je suis de coeur avec vous, toute ma sympathie et surtout tous mes encouragements à  ton  amie pour se battre, pour  que la vie triomphe,  que nos pensées puissent lui  insuffler plein de vitalité

16/05/2008 15:23

Lorsque ma mère à eu connaissance de sa maladie, elle à hurlé dans cet hôpital : ses premières pensées furent pour nous, ses deux enfants...C'est étrange ; non on ne peut pas savoir ce que ressent une personne souffrante, mais la seule chose que l'on puisse faire c'est restée aurpès d'elle, lui parler de tout, de rien même des choses qui nous paraissent si futiles...Bon courage pour ton amie.

maryse 16/05/2008 14:57

Je comprends ce que tu ressens pour etre dans le meme cas.!!C'est tres difficile d'expliquer, mais il faut continuer toutes les deux. Rien ne peut arreter tant qu'il y a de l'espoir. C'est pourquoi on profite de chaque instant. J'aurais une pensee pour vous deux. Bises

Bernadette 16/05/2008 14:11

Brigitte, tes paroles sonnent justes et malheureusement nous avons tous un parent ou un ami qui luttent contre cette sale maladie. Comme dit Christiane , il ne faudrait pas perdre espoir mais ce n'est pas facile. Bernadette 

christiane 16/05/2008 13:07

Brigitte, je suis de tout coeur avec toi et ton amie. La maladie frappe chez n'importe qui, à n'importe quel âge.C'est très dur d'accepter. Il ne faut pas baisser les bras...Il faut s'accrocher. Il faut du courage. Les traitements sont lourds, difficiles à supporter. La guérison est au bout. Ne pas perdre ESPOIR!Bisous à vous 2.